L'optimisme : une valeur écologique ?

Vous connaissez sans doute les Colibris, "Mouvement pour la Terre et l'Humanisme", créé par Pierre Rabhi ? 

Je suis très heureux qu'ils m'aient proposé d'écrire pour eux des chroniques, dont voici la première représentante.

Elle sera prochainement en ligne sur le Webzine des Colibris 

Pour une indignation positive... et active !

 

« J’ai décidé d’être heureux, parce que c’est bon pour la santé », disait Voltaire. L’intuition du génial auteur est aujourd’hui confirmée par la Psychologie Positive, qui établit clairement que l’optimiste vit plus vieux, et surtout, en meilleure santé.

Dans cette lecture, l’optimisme est donc bien une valeur qui participe de l’écologie des êtres humains. D’individuelle, elle devient collective avec Jacques Prévert, lorsqu’il affirme : « il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple ».


Mais élargissons encore : qu’en est-il du lien entre optimisme et écologie dans son acception la plus globale - celle de la défense de l’environnement ?

Ce sont, selon moi, deux éléments indissociables. L’indignation n’a de sens que si elle est positive et active ; l’optimisme doit investir le champ de l’écologie car sans cela, rien de grand ne se fera.

Dans diverses études menées dans le monde entier, les Français se classent généralement en queue de peloton (quand ce n’est pas carrément bons derniers) en matière d’optimisme, et même de sentiment de bonheur. Evidemment, cela ne fait que confirmer l’absence de corrélation entre richesse et bonheur, l’hexagone étant un des pays les plus riches de la planète… mais le propos ici, n’est pas de développer ce point.


Il en ressort surtout que notre pays est déprimé. Nos concitoyens ont peur pour leur avenir : leur poste, le montant de leur retraite (s’ils sont retraités), la retraite qu’ils n’auront sans doute pas (s’ils sont salariés), la place dans le monde de leur pays, qui en fut un phare… et n’y pèse plus grand-chose, ni économiquement, ni (et c’est probablement plus grave) en matière de rayonnement. Sans parler des inacceptables scandales qui rythment l’actualité : pharmaceutiques, financiers, sanitaires…


Devant ces personnes, devant ce pays, ce continent, il est inutile et contre-productif d’agiter le drapeau des peurs et des risques écologiques : la coupe est déjà pleine. Dans un monde meilleur, équilibré, où le niveau de conscience serait plus élevé, chacun pourrait faire passer les intérêts collectifs avant ses intérêts personnels. Certes, mais ce n’est pas dans cet univers que nous naviguons : nous vivons dans cette société, que nous avons créée. Nous, nos parents ou nos grands-parents, ce qui ne fait aucune différence vis-à-vis du défi qui nous attend.


Dans le monde tel qu’il est, « ici et maintenant », dans ce ras-le bol généralisé, je pose un postulat vérifié au quotidien dans ma pratique : oui, nous avons besoin d’effectuer un saut de conscience, mais il ne verra le jour que sur la base de l’optimisme, et non de la peur.  

 

Nous ne génèrerons des motivations autour de nous que par l’inspiration d’un idéal, d’une vision, et non par des descriptions apocalyptiques. Pierre Rabhi dit que « c’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain ». Mais sans optimisme, pas d’utopies. Et donc… pas de solutions. A double titre, Pierre se reconnaîtra probablement aussi dans la magnifique pensée de Ralph Waldo Emerson : « On a besoin d’accrocher sa charrue aux étoiles ».  

 

Choisissons notre étoile, faisons-la briller autour de nous, labourons chaque jour notre part (de colibri)… haut les cœurs, adoptons le sourire : si vous ne le faites pas pour vous… faites-le pour la planète !

 

Fabien Rodhain

Ecrivain (romans, traités, théâtre*) et conférencier – expert en approches positives.

 

* A noter : la représentation exceptionnelle de ma pièce de théâtre « To green or not to green », suivie d’une table ronde avec Vandana Shiva et Pierre Rabhi, le 12 avril au théâtre d’Annonay (en clôture de la magnifique journée « la Bio dans les étoiles » : tout le programme sur www.fabienrodhain.com

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
1 Valable pour les livraisons dans le pays suivant : France. Plus d'infos sur les délais de livraison dans d'autres pays ici : Conditions de livraison et de paiement

Un site réalisé par www.skiptojimdo.com